France : Macronsescu lance les blindés contre son peuple tout en multipliant les provocations !!!

Il a osé ! Macronsescu totalement paniqué devant la colère de son peuple a décidé de faire converger des blindés vers la capitale (photo) pour la répression qu’il prépare activement. C’est au total une douzaine de véhicules blindés à roues de la Gendarmerie (VBRG) qui vont être déployés à Paris et en région parisienne ce samedi 8 décembre selon un haut responsable du ministère de l’Intérieur. Information confirmée quelques heures plus tard par le Premier ministre lui-même.

Tout cela participe de la volonté d’un pouvoir honni par son peuple de dramatiser une situation à l’excès. Cela frise d’ailleurs l’hystérie. Voilà maintenant 72 heures où l’on peut voir des éditorialistes, des journalistes ou des membres du gouvernement et de la majorité parlementaire se succéder dans les médias pour nous abreuver de prévisions plus apocalyptiques les unes que les autres. Ainsi, Benjamin Griveaux, le porte-parole du gouvernement, affirme sans aucune preuve, redouter que des armes à feu circulent parmi les manifestants et que ces derniers viennent pour « tuer du flic ». Voici des propos irresponsables, qui ne servent qu’à jeter de l’huile sur le feu. Pourquoi ? On peut y voir une véritable panique de la part de l’oligarchie qui n’a pas vu venir cette colère quasi insurrectionnelle. On peut y voir également une manipulation afin d’effrayer la population pour la dissuader de descendre dans la rue et affaiblir la mobilisation. Mais on peut y voir aussi les éléments de langage destiné à préparer les esprits à une répression féroce contre le peuple. Une sorte de justification anticipée.

Cela n’aurait rien d’étonnant de la part d’un pouvoir sourd et aveugle face à la colère légitime de son peuple et qui n’a de cesse de multiplier les provocations. Alors qu’une grande partie des Gilets Jaunes réclament la fin d’une politique immigrationniste qui ruine notre pays, Macronsescu s’apprête à signer le pacte de l’ONU sur les migrations les 10 et 11 décembre à Marrakech, au Maroc. Un « texte insensé », pour de très nombreux Gilets Jaunes qui n’ont pas tardé à se faire l’écho de la menace sur les réseaux sociaux. Une inquiétude légitime, puisqu’au nom des Droits de l’Homme, l’ONU cherche à imposer sa vision d’un monde sans frontières et à criminaliser toute critique médiatique sur l’immigration.

Mais ce n’est pas tout ! Alors qu’une autre critique récurrente des Gilets Jaunes est la gabegie de l’Etat et le gaspillage de l’argent des impôts des Français, voilà que l’on apprend que l’Union européenne annonce 1,3 milliard d’euros d’aide pour le Sahel, dont 500 millions financés par la France. Toujours la même logique de la part d’une gouvernement plus soucieux du bien-être des autres que de celui des siens. Alors, Macronsescu fera-t-il tirer sur la foule ? Il en serait bien capable le bougre. Jamais depuis le début de la trahison du peuple par les élites que l’on peut faire remonter à la présidence de Valery Giscard d’Estaing, la France n’a eu à sa tête un homme qui incarne à tel point le parti de l’étranger. Avec lui tout devient possible. Surtout le pire.

Laurent Dayona

Publicités


Catégories :France

%d blogueurs aiment cette page :