Allemagne : On en est là ! Après une série de viols, une secrétaire d’État souhaite imposer aux migrants des cours de respect des femmes

Les migrants doivent savoir que l’Allemagne a une « tolérance zéro » pour la violence et les abus sexuels, a déclaré Annette Widmann-Mauz, secrétaire d’État chargée de l’immigration. Cette déclaration fait suite à l’arrestation de sept Syriens soupçonnés de viol à Fribourg.

Le viol présumé d’une adolescente à Fribourg est un crime « méprisable », a déclaré jeudi la commissaire allemande à l’immigration Annette Widmann-Mauz, une semaine après l’arrestation de sept demandeurs d’asile soupçonnés de trafic de drogue et de viol sur cette jeune fille de 18 ans.

« Les auteurs doivent être traduits en justice et sévèrement punis », a déclaré Widmann-Mauz. « Ceux qui viennent dans notre pays et commettent de tels actes doivent être expulsés. »

Depuis les agressions sexuelles massives qui ont eu lieu à Cologne à l’occasion de la célébration du Nouvel An, il y a trois ans, les politiciens allemands sont confrontés à des questions difficiles sur l’attitude des migrants à l’égard des femmes et de la violence sexuelle.

Jeudi, Widmann-Mauz a déclaré que l’Etat doit éduquer les demandeurs d’asile pour lutter contre ce problème.

« Des hommes qui vivent ici depuis longtemps doivent parler clairement de la sexualité, du respect et de l’égalité des droits en Allemagne avec les hommes qui viennent d’arriver – si nécessaire dans leur langue maternelle », a-t-elle dit.

« Tous les demandeurs d’asile doivent suivre des cours d’orientation sur la vie en commun en Allemagne dès leur arrivée dans leur premier centre d’hébergement », a-t-elle déclaré.

Sources : – Fdesouche

DW

Publicités


Catégories :Allemagne

%d blogueurs aiment cette page :