Hongrie : Orbán bannit les études de genre à l’université. Fin de l’escroquerie

À la tête de la Hongrie, Viktor Orbán s’évertue à faire renouer son pays avec les valeurs chrétiennes. En atteste l’entrée en vigueur depuis samedi 13 octobre d’un décret interdisant les études de genre à l’université, rapporte notamment le média australien SBS News ce mercredi 17 octobre. De quoi susciter l’indignation du milieu universitaire.

Depuis samedi dernier, les universités hongroises ne peuvent plus dispenser d’études de genre à leurs élèves. La décision du Premier ministre, Viktor Orbán, annoncée le 14 août dernier, exclut ce parcours universitaire de la liste des programmes reconnus officiellement par l’État et donc bénéficiant d’un support financier. Les étudiants en cours d’apprentissage pourront toutefois achever leur cursus sans problème (…)

En juin, un magazine possédé par l’un de ses proches avait cité le nom de chercheurs à l’Académie hongroise des sciences, les accusant de travailler pour « les droits des homosexuels et la science du genre ». Le député Zsolt Semjen, soutien du Premier ministre, avait quant à lui assuré que les études de genre n’avaient « rien à faire dans les universités », celles-ci relevant davantage de l’« idéologique » que de la « science ».

Source : Valeurs actuelles

APPEL AUX DONS !

Vous pouvez nous soutenir dans notre nouvel aventure. Chaque don compte.

Soutenir Kahlenberg via le compte paypal de civilwarineurope

Donate Button with Credit Cards

Publicités


Catégories :Hongrie

%d blogueurs aiment cette page :