Pédophilie et homosexualité au sein de l’église : n’est pas George Orwell qui veut

Le scandale qui touche l’église catholique à propos de la pédophilie est gigantesque. Il est à craindre malheureusement que cela ne soit que la partie immergée de l’iceberg. Je pense qu’on est très loin de tout savoir. Mais cette ignominie n’a pu perdurer aussi longtemps que par le silence et la complicité d’une partie des plus hautes autorités ecclésiastiques. Jusqu’au Vatican. Mais le Pape n’a rien à craindre. Critique de Donald Trump il appartient forcément au camp du bien. On ne connait pas meilleure immunité actuellement. Je suis persuadé que cette monstruosité ne touche pas seulement la religion catholique. Pour le moment la loi du silence n’a pas encore était brisé chez les autres car ces pratiques s’exercent dans des univers où les libertés individuelles, les contre-pouvoirs et l’espace démocratique ne sont pas aussi développés.

Je constate également que nos médias qui n’ont eu de cesse de célébrer cet été l’écrivain britannique George Orwell n’osent pas se libérer de la novlangue et du politiquement correct. Certes, l’homosexualité n’est pas liée à la pédophilie. L’immense majorité des homosexuels ne sont pas attirés par des enfants et des adolescents du même sexe. Affirmer le contraire est non seulement faux mais stupide et dangereux. Cependant, l’écrasante majorité des prêtes pédophiles ont abusé d’enfants ou d’adolescents du même sexe. Nous avons donc ici des prêtres pédophiles et homosexuels. Mais vous ne verrez cela dans aucun de vos médias. Il s’agit d’un véritable tabou. Lorsque je lis que Catherine Michaud, présidente de GayLib, exige que « le pape François n’utilise pas les homosexuels pour qu’on cesse de parler des prêtres pédophiles » je lui oppose les propos de Mgr Carlo Maria Vigano qui dénonce la complaisance du souverain pontife à l’égard du “lobby gay” dans l’Eglise catholique. Le même Mgr Vigano cite un rapport établissant que 81 % des abus sexuels dans l’Eglise relèvent en fait de l’homosexualité.

Encore une fois, il ne s’agit pas de lier pédophilie et homosexualité. De la même manière qu’il existe des hétérosexuels pédophiles qui s’attaquent à des enfants et des adolescents de sexe opposé, il existe des homosexuels pédophiles qui s’attaquent à des enfants et des adolescents du même sexe. Personne n’est épargné par cette pratique monstrueuse. Mais il ne sert à rien que nos journaux encensent George Orwell durant tout un été en vantant sa liberté d’esprit si au moindre claquement de doigts du lobby sectaire et idéologique des LGBT tout ce petit monde préfère se réfugier derrière une novlangue et un politiquement correct confortable. Plutôt que de balayer d’un revers de main les ecclésiastiques qui évoquent des réseaux homosexuels au sein de l’église catholique en les qualifiant de propos homophobes, des journalistes dignes de cette profession pousseraient des investigations sérieuses pour démêler le vrai du faux.

D.B.

Publicités


Catégories :Vatican

%d blogueurs aiment cette page :