Quand la propagande se prend les pieds dans le tapis…

Comme je l’ai écrit dans mon dernier article, la propagande officielle se casse les dents sur Matteo Salvini. Mais, durant cet été elle s’est souvent emmêlée les pinceaux dans ses mensonges. Car à force de tordre la réalité pour la faire correspondre à son idéologie le retour de bâton est parfois sévère. Et c’est souvent très drôle. J’ai notamment adoré les articles de la presse économique française concernant les performances de l’économie britannique et qui se sont trouvés démentis par les faits (ici).

Cette presse étant libérale, favorable au libre-échange le plus absolu, affirmant depuis des décennies que l’immigration est une chance pour nos économies et fustigeant sans aucune pitié le protectionnisme et la préférence nationale ou communautaire, elle est depuis le début vent debout contre le choix des Britanniques. Se trouvant quelque peu ridiculisée par la baisse historique du chômage cet été, elle a voulu minimiser cette performance inattendue (pour eux) en l’expliquant par la… baisse de l’immigration depuis le référendum de 2016 !!! Sous-entendu : nos analyses économiques ne sont pas fausses car si le chômage baisse cela n’est pas à cause de la bonne santé de l’économie britannique. Mais en faisant cela elle a imprudemment validé les analyses économiques des identitaires qui ont toujours affirmé que la baisse de l’immigration provoquerait automatiquement une baisse importante du chômage. Tout simplement ENORME. Mais ce n’est pas tout. En freinant la furie migratoire, une enquête a également révélé que le Brexit a provoqué une hausse des salaires pour compenser la baisse de l’immigration confirmant ainsi que celle-ci pèse bien à la baisse sur les salaires. Quand on se souvient que des rapports prophétisaient «17 ans sans augmentation» pour les salariés britanniques à cause du Brexit… En voulant cracher son mépris sur le Brexit cette presse économique a au contraire révélé que les solutions économiques des identitaires n’étaient pas aussi farfelues qu’elle le laisse entendre.

D.B.

Publicités


Catégories :Royaume Uni

%d blogueurs aiment cette page :