Espagne : traîtres, comploteurs et hypocrites tels sont les nouveaux dirigeants de l’Espagne

J’ai déjà parlé de la triple trahison des nouveaux dirigeants de l’Espagne (ici). Mais ils ne sont pas seulement des traîtres, ils sont aussi des comploteurs. Comme l’a révélé l’hebdomadaire Valeurs actuelles à la fin du mois de juin « Le milliardaire américain George Soros a rencontré en secret le nouveau premier ministre espagnol socialiste, Pedro Sánchez, favorable comme lui à la cause des migrants, rapporte le média local Okdiario. Le rendez-vous confidentiel, qui n’était pas mentionné à l’agenda officiel, a eu lieu, mercredi dernier, au palais de la Moncloa, la résidence du président du gouvernement espagnol (…) Soros, qui a investi dans plusieurs entreprises locales, a aussi rencontré le ministre espagnol des Affaires étrangères, de l’Union européenne et de la Coopération, Josep Borrell (photo), « pour pouvoir partager leurs points de vue économiques et futurs », ajoute Okdiario. Dans la lignée du combat du milliardaire progressiste, dont l’organisation Open Society Foundations soutient l’ouverture des frontières, Pedro Sánchez avait lui accepté d’accueillir, il y a deux semaines, les 630 migrants du navire Aquarius, refoulé par le gouvernement italien. »

En voilà trois qui sont au moins d’accord sur une chose : l’invasion migratoire de l’Europe doit se poursuivre. Et puisque la route des Balkans a été fermée par la Hongrie de Viktor Orban et la route des Alpes fermée par Matteo Salvini, Georges Soros a négocié avec Pedro Sanchez pour ouvrir bien grande celle du détroit de Gilbratar qui mène à la route des Pyrénées. Le complot diabolique est en place et les conséquences sont déjà visibles comme l’actualité a pu le démontrer ces derniers jours. Depuis cette rencontre l’Espagne a dépassé l’Italie pour les arrivées de clandestins, l’enclave de Ceuta a du subir un véritable assaut de plusieurs centaines d’envahisseurs violents. Et le même ministre qui a rencontré Georges Soros a affirmé cette semaine que l’arrivée de 21.000 migrants clandestins dans son pays ne constituait pas une migration de masse. Il a fait même mieux, ce qui a du ravir Georges Soros, puisque le ministre espagnol des Affaires étrangères Josep Borrell a littéralement lancé un vibrant appel en faveur du Grand Remplacement : « L’évolution démographique de l’Europe montre que nous avons besoin de sang neuf, et ce sang neuf ne proviendra pas de notre capacité à procréer. » Et après ça il y en a encore pour dire que cette invasion migratoire n’est pas organisée, planifiée et voulue par nos élites européistes cosmopolites ?!!!

Mais ces traîtres et comploteurs sont également des fieffés hypocrites. Alors qu’ils organisent cette invasion migratoire comme on vient de le voir, ils font semblant de la subir et rejettent la faute sur… le précédent gouvernement. Si ça c’est pas du culot !!! Ainsi le ministre espagnol de l’Intérieur a osé déclarer la semaine dernière : « Nous sommes venus voir sur le terrain les problèmes qui existent, le problème de l’immigration est un problème de l’Europe, qui nécessite une solution européenne ». « C’était à prévoir » a-t-il poursuivi, reprochant au gouvernement antérieur du conservateur Mariano Rajoy « un manque de prévisions ». En effet, le gouvernement de Mariano Rajoy n’avait pas prévu l’arrivée au pouvoir de ces fanatiques immigrationnistes qui par leur politique suicidaire et irresponsable ont lancé un véritable appel à tous les migrants clandestins d’Afrique. Alors que la Hongrie, l’Autriche, l’Italie et dans une moindre mesure Malte ferment les routes d’accès à cette invasion migratoire, l’Espagne décide d’en ouvrir une nouvelle. Et ces hypocrites osent parler de solidarité européenne ? Qui trahit la solidarité européenne ? Les gouvernements qui répondent aux attentes de la majorité de l’opinion publique européenne sur le sujet migratoire ou ces fanatiques qui préfèrent le triomphe de leur idéologie suicidaire au détriment des aspirations populaires ? La seule solidatité qui vaille, la seule légitime, est celle que se doivent les nations européennes sur une base identitaire.

D.B.

Publicités


Catégories :Espagne

%d blogueurs aiment cette page :