L’Inde montre l’exemple aux Européens en mettant en place un processus d’expulsion de 4 millions de clandestins musulmans

Après la campagne victorieuse contre l’insurrection musulmane en Birmanie, c’est au tour de l’Inde de prendre les choses en mains face à la menace islamique. Quatre millions de clandestins musulmans de l’état d’Assam vont être répertoriés et renvoyés au Bangladesh, leur pays d’origine.

France Info :

Quatre millions de personnes pourraient être déchues de leur nationalité dans l’État d’Assam, dans le nord-est de l’Inde. Pour ce faire, les autorités, qui disent vouloir lutter contre l’immigration illégale depuis le Bangladesh voisin, ont présenté, lundi 30 juillet, un projet de registre national des citoyens. Celui-ci entend recenser les habitants de l’État d’Assam qui ont été capables de prouver que leur présence remontait à avant 1971, année où des millions de personnes en provenance du Bangladesh s’y étaient réfugiées en pleine guerre d’indépendance.

Plus de 30 millions de personnes avaient demandé à figurer sur cette liste, mais un peu plus de quatre millions n’ont pas été retenues. D’après un responsable local, les personnes qui ne figurent pas sur ce registre pourront faire appel selon « une procédure dûment établie » à partir du 30 août. Et la liste définitive de l’état-civil doit être bouclée en décembre.

Des craintes se sont manifestées de voir les nationalistes hindous, au pouvoir depuis 2016, s’en prendre à la minorité musulmane, qui représente près d’un tiers de la population.

On relèvera, comme pour le cas birman, le soutien de la presse d’état hexagonale aux musulmans.

Sources : – Breizatao

France info

APPEL AUX DONS !

Vous pouvez nous soutenir dans notre nouvel aventure. Chaque don compte.

Soutenir Kahlenberg via le compte paypal de civilwarineurope

Donate Button with Credit Cards

Publicités


Catégories :Non classé

%d blogueurs aiment cette page :