L’Italie veut remplacer l’immigration par la natalité

Dans un Entretien avec le Sunday Times au Palazzo del Viminale à Rome, le ministre italien de l’Intérieur a averti « Un pays qui ne fait pas d’enfants est destiné à mourir ».

Ses commentaires rejoignent le programme du Premier ministre Viktor Orbán appellant les Hongrois à avoir plus d’enfants. La Pologne et la Hongrie font partie des conservateurs d’Europe Centrale ayant décidé de mener des politiques FAVORABLES à la famille, rejettant les migrations de masse (…)

« Nous avons creé un ministère de la famille pour travailler sur la Fertilité, les crèches, sur un Système fiscal qui prenne en compte les familles nombreuses. À la fin de ce mandat, le gouvernement sera jugé sur le nombre de nouveau-nés plus que sur sa dette publique » a déclaré le ministre (…)

Les mesures prises aident les couples mariés à accéder à la propriété, soutiennent la procréation, et facilitent l’augmentation de leurs revenus.

Les politiques d’Orbán et de de Salvini sont très différentes de celles prises par les nombreux hommes politiques de gauche en Europe occidentale. Gregor Gysi en Allemagne, par exemple, croit en la nécessité et l’opportunité de remplacer les Européens avec les « nouveaux Européens » en provenance des migrations.

Sources : – The Times

Voice of Europe

APPEL AUX DONS !

Vous pouvez nous soutenir dans notre nouvel aventure. Chaque don compte.

Soutenir Kahlenberg via le compte paypal de civilwarineurope

Donate Button with Credit Cards

Publicités


Catégories :Italie

%d blogueurs aiment cette page :