Les galériens des temps modernes

Mais que diable sont-ils allés faire dans cette galère ? La célèbre réplique de Molière dans « Les fourberies de Scapin » m’est immédiatement venue à l’esprit lorsque j’ai appris la mort de plusieurs touristes occidentaux (Deux Américains, un Suisse et un Néerlandais ont été tués dans cette attaque) au Tadjikistan. L’Etat islamique a revendiqué cette attaque, menée par « un détachement de soldats du califat » contre « des citoyens de pays de la coalition croisée ».

Comment peut-on en 2018 vouloir vivre comme si de rien n’était ? Les touristes occidentaux qui chosissent de passer leurs vacances dans des pays musulmans, qui plus est des pays musulmans instables qui sont des voisins de l’Afghanistan, sont des inconscients, des fous ou des naïfs ce qui revient à peu près au même. Une partie du monde musulman a déclaré la guerre aux Occidentaux. Le résultat est que le monde rétrécit. Pour sa propre sécurité et celle de ses proches c’est un paramètre devenu aujourd’hui incontournable pour choisir la destination de ses vacances.

Vous allez me dire que le risque zéro n’existe pas. C’est vrai. En restant dans la sphère occidentale vous pouvez également tomber sous les balles, les couteaux ou les véhicules « fous » de ces fanatiques religieux. Mais vous m’enlèverez pas de la tête que se rendre dans ces pays, en compagnie de sa famille, c’est vraiment aller chercher le bâton pour se faire battre. Se faire tuer par un musulman alors que vous êtes chez vous n’est pas de votre responsabilité. En revanche, se rendre dans un pays musulman en dépit de ce qui se passe depuis des années et s’y faire trucider relève entièrement de votre responsabilité. Dans l’antiquité les galériens étaient des condamnés. Les galériens des temps modernes sont des volontaires. Qu’en aurait pensé Molière ?

D.B.

Publicités


Catégories :Non classé

%d blogueurs aiment cette page :