Le public italien ne supporte plus la propagande immigrationniste !

La Flûte enchantée mise en scène par Graham Vick n’a pas plu à tous les spectateurs du festival d’opéra de Macerata. Le Britannique proposait une relecture expérimentale de l’œuvre à travers le prisme de l’actualité. Pour figurer le serpent qui attaque Tamino, il a utilisé un bulldozer détruisant un camp de migrants. Des membres du chœur ont également mimé une chute de la scène, ce que des spectateurs ont interprété comme une métaphore des migrants se noyant dans la Méditerranée en tentant d’atteindre l’Europe.

La vision de Graham Vick n’a laissé personne indifférent : elle été applaudie, mais aussi huée et sifflée par une partie du public (…)

Tullio Patisini, député du parti de droite La Ligue a trouvé « absurde » d’utiliser l’œuvre pour justifier une politique d’immigration. Paolo Arrigoni, sénateur du même parti, a dénoncé un « massacre » de l’opéra de Mozart et un manque de respect envers les spectateurs. Il a également demandé pourquoi Graham Vick n’avait pas fait référence au meurtre de Paola Mastropietro. L’assassinat de cette jeune toxicomane en février avait entraîné l’arrestation d’un dealer d’origine nigériane. Quelques jours plus tard, un militant d’extrême-droite voulant venger cette mort avait tiré sur des Africains dans la ville de Macerata, celle où Graham Vick a présenté sa mise en scène (…)

Source : France musique

APPEL AUX DONS !

Vous pouvez nous soutenir dans notre nouvel aventure. Chaque don compte.

Soutenir Kahlenberg via le compte paypal de civilwarineurope

Donate Button with Credit Cards

Publicités


Catégories :Italie

%d blogueurs aiment cette page :