La présence de l’islam réveillerait la conscience chrétienne de l’Europe

Ambiance devant l’entrée de la grande Mosquée de Paris.

Le christianisme reste la religion principale en Europe de l’Ouest, 91 % de ses habitants sont baptisés, 71 % se disent chrétiens et 22 % pratiquent régulièrement, selon l’étude « Être chrétien en Europe de l’Ouest », réalisée par le centre de sondage, d’étude et de recherche sur les évolutions des sociétés Pew Research Center, basé à Washington. « L’identité chrétienne demeure un marqueur identitaire important en Europe de l’Ouest, même parmi ceux qui n’assistent que rarement à des services religieux », notent les auteurs de cette enquête, ajoutant que cette identité a un impact direct sur l’opinion des Européens sur des questions de société, dont l’Islam et l’immigration, rapporte Le Figaro.

Selon cette étude, « les chrétiens pratiquants européens seraient plus enclins à déclarer l’Islam ‘fondamentalement incompatible avec la culture et les valeurs’ de (leur) pays », précise le quotidien. Plus de 60 % de chrétiens pratiquants en Autriche, Finlande et Italie, expriment une opinion négative à l’égard de l’Islam. Sur cette même question, la France serait plus tolérante. Seulement 45% des Français jugent l’Islam « incompatible » avec la culture du pays.

Cette opinion face à l’Islam « n’est pas seulement liée à l’appartenance religieuse », précise Le Figaro, ajoutant que « l’histoire et la culture des pays et le sens de l’identité nationale jouent également » un rôle important. « Par exemple, au Royaume-Uni, 35 % des catholiques et 16 % des protestants disent que les femmes musulmanes qui vivent dans leur pays ne devraient pas être autorisées à porter des vêtements religieux. À l’inverse, en Suisse, 35 % des protestants expriment ce point de vue contre 22 % des catholiques », expliquent les auteurs de l’étude. Il en est de même avec la question de l’immigration. En effet, l’avis porté sur celle-ci par les chrétiens est étroitement liée à la situation de leur pays. Si en France, 35 % des chrétiens estiment que le « taux d’immigration devrait diminuer » (contre 21 % des « sans religion »), en Finlande, 19% sont en faveur d’une réduction de l’immigration (contre 33 % des « sans religion »).

Source : Valeurs actuelles

APPEL AUX DONS !

Vous pouvez nous soutenir dans notre nouvel aventure. Chaque don compte.

Soutenir Kahlenberg via le compte paypal de civilwarineurope

Donate Button with Credit Cards

Publicités


Catégories :Union européenne

%d blogueurs aiment cette page :