Italie : un ministre de la Famille pro-famille et anti-gender

Notre Temps est si apostat, déchristianisé et contre-nature, promeut de telles contre-valeurs familiales et sociétales, qu’il faut le préciser : l’Italie a un nouveau ministre de la Famille vraiment pour… la famille !

Le tout jeune gouvernement issu de la coalition « populiste » M5S et La Ligue a choisi un ministre de la Famille qui fait déjà parler de lui dans les cénacles de la bien-pensance. Évidemment il ne leur plaît pas et pour cause : Lorenzo Fontana a prononcé dans le passé bien des mots qui n’enchantent pas le monde Lgbt.

Il y a deux ans, Fontana avait osé dire : « La famille naturelle est attaquée. Ils veulent nous dominer et effacer notre peuple. »

Ce concept il l’a répété par la suite lors du congrès Pro Vita Onlus de Verona : « D’un côté l’affaiblissement de la famille et la lutte pour le mariage gay et la théorie du genre à l’école, de l’autre côté l’immigration de masse que nous subissons et l’émigration de nos jeunes à l’étranger. Toutes ces questions sont liées et inter-dépendantes, parce que les facteurs visent à effacer notre communauté et nos traditions. Le risque c’est la disparition de notre peuple. »

Le nouveau ministre a également des positions bien définies sur l’avortement : « L’avortement est la première cause de féminicide au monde » avait-il déclaré lors d’une Marche pour la Vie à Rome.

Sur ses futurs engagements concernant la famille, Lorenzo Fontana a les idées claires avec un objectif pratique : « La politique doit s’occuper de la famille, nous ne pouvons pas perdre du temps. Les enfants sont l’investissement du futur. »

Francesca de Villasmundo

Source : Médias-presse.info

APPEL AUX DONS !

Vous pouvez nous soutenir dans notre nouvel aventure. Chaque don compte.

Soutenir Kahlenberg via le compte paypal de civilwarineurope

Donate Button with Credit Cards

Publicités


Catégories :Italie

%d blogueurs aiment cette page :