France : le maire FN de Cogolin mutte contre la prolifération des kebabs dans sa ville

Un kebab situé sur la commune de Cogolin dans le Var va devoir cesser son activité dès la fin du mois de juin. Le snack installé dans des locaux appartenant à la ville devrait laisser sa place à un bar à huîtres. Le maire Front national (FN) de la ville a en effet mis fin au bail du restaurant de manière anticipée. La ville devra ainsi verser 57 000 euros d’indemnités au propriétaire du kebab. Une somme qui a été validée lors du dernier conseil municipal, selon les informations de Var-matin (…)

Pour le maire, Marc-Etienne Lansade, cette somme « correspond au prix du fonds de commerce qu’a réellement payé [le gérant du snack] quand il s’est installé ». Un montant pourtant jugé disproportionné par les opposants. Dans un enregistrement relayé par Var-matin, on découvre que le maire FN voulait simplement se débarrasser de ce kebab. Interrogé par un habitant sur le processus de préemption, le maire aurait déclaré « Tu veux savoir ? J’en ai rien à foutre. C’est juste pour éviter les kebabs à répétition ».

Source : Valeurs actuelles

NDLR : L’opposition qui vient dénoncer le montant de cette reprise !!! Qui a dit que la reconquête identitaire serait gratuite. Plutôt que de venir se plaindre contre ceux qui entreprennent cette mission salutaire, cette opposition aurait mieux fait de ne pas céder autant de terrain lorsqu’elle était au pouvoir. Un peu facile de venir ensuite critiquer ceux qui réparent les erreurs de leurs prédécesseurs !

APPEL AUX DONS !

Vous pouvez nous soutenir dans notre nouvel aventure. Chaque don compte.

Soutenir Kahlenberg via le compte paypal de civilwarineurope

Donate Button with Credit Cards

Publicités


Catégories :Culture identitaire, France

%d blogueurs aiment cette page :