Mois: mars 2018

Hongrie : pour un ministre « Le dernier attentat en France prouve qu’il y a un lien étroit entre immigration et terrorisme. La Hongrie considère que l’immigration est un danger vital »

« La dernière attaque terroriste en France prouve qu’il existe un lien étroit entre immigration et terrorisme. La Hongrie estime que l’immigration n’est pas utile mais est un danger vital, c’est le devoir d’un gouvernement de protéger ses citoyens »… Lire la suite ›

France : des riverains d’un quartier demande « l’expulsion des dealers sans papier et les fermetures administratives des commerces complaisants avec eux »

Ils sont, précisément, 257 signataires. La pétition portée, ces dernières semaines, par le collectif Carmes – Porte-Saint-Jean – Madeleine reflète le malaise enduré par les habitants de ce quartier du centre-ville d’Orléans. Ils avaient dénoncé, ces dernières années, le climat… Lire la suite ›

Allemagne : un allié de Merkel la met en garde contre la volonté d’étouffer le débat sur l’islam et répète que « l’islam ne fait pas partie de l’Allemagne »

Alexander Dobrindt, patron du groupe CSU [branche bavaroise de la CDU] au Bundestag a mis en garde contre une volonté d’étouffer les échanges sur ce thème [place de l’islam en Allemagne]. Les déclarations critiques selon lesquelles cette discussion diviserait la… Lire la suite ›

France : communiqué n° 12 du Conseil National de la Résistance Européenne, “Immigration”, “droit d’asile”, “intégration”

Le gouvernement prétend à présent s’occuper de ce qu’il appelle l’“immigration” et l’“asile”. Ces mots sont aussi archaïques que menteurs. C’est une mauvaise farce que d’oser parler encore d’“immigration” en temps de submersion démographique et de substitution ethnique. L’immigration, c’est… Lire la suite ›

Le Premier ministre tchèque reste inflexible sur l’immigration : « Nous n’accueillerons aucun migrant. Pas un seul. Personne ne peut nous dicter qui a le droit de vivre dans notre pays »

Pas un seul migrant n’entrera en République tchèque malgré le mécanisme de quotas obligatoires de la Commission européenne, a promis la semaine dernière le premier ministre tchèque Andrej Babis aux députés du parlement. «En aucun cas, nous n’accueillerons aucun migrant,… Lire la suite ›